Image thumbnail

A.O.P. Bellet

Vin de Nice

Un terroir unique

Situé entre mer et montagne sur les coteaux ouest de la ville de Nice à une altitude moyenne de 200 m, le vignoble de Bellet, léché par les vents marins remontant par la vallée du Var et les vents alpins redescendant du Nord, bénéficie sur ses sols silico-calcaires et ses galets roulés du pliocène d’une implantation exceptionnelle. Les versants sont si raides que la vigne ne peut être plantée que sur des restanques exiguës, n’acceptant que six rangées de plantation au maximum. La configuration escarpée du lieu oblige à tracer de courtes allées, larges d’un mètre soixante dix en moyenne, permettant à peine le passage d’un chenillard employé pour le labour. Les plants espacés de moins d’un mètre restent entretenus manuellement. Au relief chaotique, s’ajoute un éparpillement familial des héritages, ayant conduit à un vignoble disséminé. Tous ces facteurs induisent une mécanisation limitée et, en conséquence, une main-d’oeuvre encore omniprésente.

DES CÉPAGES spécifiques

Les vins A.O.P. Bellet blancs sont issus principalement ou totalement du Rolle (ou Vermentino) avec un complément de Chardonnay (cépage Bourguignon) pour certains vignerons. Le Rolle est l’âme du blanc. Sa particularité est d’apporter des arômes floraux. La Clairette, récoltée plus tardivement dans d’anciennes parcelles, peut ajouter une touche fruitée. Le Chardonnay, introduit par le décret de 1961, est utilisé en faible proportion.
Les vins A.O.P. Bellet rosés sont constitués de trois cépages, un local : le Braquet (dont une vieille famille locale porte le nom), ainsi que de Grenache et de Cinsault. Certains vignerons vinifient le Braquet en mono-cépage. Dans le passé, le Brachet ou Braquet, raisin noir parfumé, dominait les assemblages, quand il n’était pas unique. À tel point qu’auparavant, la dénomination « Braquet-Bellet » figurait sur les étiquettes des bouteilles. Délicat tant de goût que de constitution, il assure la finesse du vin, lui prodigue son corps et sa robe.
Les Vins A.O.P. Bellet rouges sont le fruit de quatre cépages : deux locaux, la Folle Noire et le Braquet, et deux méditerranéens, Grenache et Cinsault. La Folle Noire, aux grains extrêmement foncés, noirs dès la mi-août, assure au rouge son tanin, son corps et sa robe. Les vignerons mettent majoritairement en avant ce cépage, avec des compléments qui, selon les vignerons, font appel au Cinsault et au Grenache, et même au Braquet. Le Grenache, cépage méditerranéen, convient particulièrement à l’élaboration du rouge.